"A qui le tour ? "

Fabienne, installée en région parisienne, nous raconte ses souvenirs du marché de Mesquer.
 
Mesquer Plage de Sorlock


Je ne compte plus le nombre d’étés passés à Mesquer, cette charmante station balnéaire où ma famille possède un pied à terre. A chaque vacance, le programme de la maisonnée était rythmé par des rituels incontournables : le marché, les jeux dans le sable sur la plage de Sorlock à Kercabellec, la sieste (pour ceux qui y arrivaient), les parties de cache-cache avec les cousins ou les pique-niques improvisés… dans le jardin !
 

En y réfléchissant bien, et aussi bizarre que cela puisse paraître, le marché fait partie de mes meilleurs souvenirs : est-ce pour l’ambiance qui y régnait, les odeurs, ou l’envie de tout ce qui se présentait sur les étalages… toujours est-il, malgré l’attente inévitable, le marché était (et l’est encore aujourd’hui !) un moment que j’affectionnais plus particulièrement.
Maraîcher Guichet
Le tour de marché à Quimiac était la première activité de la journée à laquelle bon nombre d’entre nous participait ! « A qui le tour ? » cette question annonçait l’éternelle file d’attente devant l’étal du marchand de légumes… Avec mes sœurs et mon frère, nous passions le temps en recherchant les légumes les plus étranges : une pomme de terre difforme, une carotte à deux jambes… poivrons, courgettes, concombres… c’était également l’occasion de vérifier nos connaissances en matière de légumes !
 

Le nez à la bonne hauteur, nous salivions face aux succulentes fraises croisant les doigts pour que nos parents achètent une ou plutôt deux barquettes ! 

En face, les odeurs de poulets rôtis venaient titiller nos narines et ouvraient grand nos estomacs. Plus loin dans l’allée, maman alternait entre l’étal du boucher, du marchand de poulet et du poissonnier. Devant les volailles, nous organisions, à l’abri des regards de nos parents, un concours de grimaces pour rivaliser avec les pauvres volailles à qui l’on avait tordu le cou… Quand c’était jour de poisson, nous tentions une approche discrète, plongeant timidement les doigts dans la glace jusqu’à l’impératif rappel à l’ordre de maman : « Ne touchez à rien ! »

Lorsque nous étions sages, nous avions le droit de déguster des chichis chauds… et la récompense suprême était le tour de manège, situé juste à côté du marchand de journaux.
Maraîcher Guichet - marché de Mesquer


Aujourd’hui,le temps a passé,  le maraîcher est parti à la retraite mais l’affaire familiale continue avec le neveu. J’ai beaucoup de plaisir à retourner au marché. Et je continue à faire la queue devant les étals mais dorénavant j’ai pris de la hauteur et apprécie encore plus les couleurs et le brouhaha ambiant.

Pour patienter, j’apprends à mes enfants à découvrir les saveurs locales. Je m'amuse à les voir reproduire nos jeux d’enfants ! Certaine qu’eux aussi en garderont un bon souvenir
  • Envie de faire un tour sur l'un des marchés de la Destination Bretagne Plein Sud, cliquez ici.