Camoël et Férel

À quelques kilomètres de Pénestin, Camoël et Férel entre Brière et Vilaine, vous offrent de belles balades sur leurs chemins de campagne, une invitation au dépaysement !

Férel, la douce

Charmant bourg situé à 10 km des plages de Pénestin, la commune de Férel fleure bon la campagne, et l'air de la Vilaine... une véritable promesse de dépaysement ! Au détour des chemins, découvrez le patrimoine qui donne un cachet si particulier à cette commune baignée par la Vilaine. Outre l'église et son vitrail du XIIIème siècle, et les nombreux calvaires et fours, on trouvait et on trouve encore sur le territoire de la commune de riches demeures : le château de Coët Castel, l’ancien château de l’Isle, et le Le manoir de Trégus. Egalement, des fontaines, dont la Fontaine Saint-Pierre (rue de la Fontaine) qui dessert, à l’époque, toute la partie ouest du bourg, jusqu’à l’installation du service d’eau. Le lavoir appelé Doué, à côté de la fontaine, était utilisé par les lavandières... Profitez de ces héritages et vestiges lors de vos balades, à pied, à vélo, à cheval.

Camoël, entre Brière et Vilaine

Camoël, commune rurale située en bordure de Vilaine, entre les plages de Pénestin et la cité de caractère de La Roche-Bernard, offre, de par son port et sa campagne, de nombreux attraits touristiques. Vous apprécierez le charme des longues promenades et randonnées au travers de ses forêts. Vous emprunterez alors de grands chemins balisés, trait d'union entre Brière et Vilaine. Camoël se décline également au travers de ses villages pittoresques et historiques : Vieille Roche et ses maisons de caractère, le Passage, haut lieu d'acheminement du sel de Guérande autrefois; Kerguen - Kerbili et leurs manoirs, le presbytère aujourd'hui réhabilité en gîte d'accueil et datant de la fin du 18ème siècle... Tournée vers l'océan, et de par sa situation en Vilaine, Camël offre un port à l'abri des vents dominants de Sud-Ouest. D'octobre à mai, une flottille de civeliers anime le bassin chaque nuit de leurs feux bicolores, pêchant ainsi la civel­le (jeune anguille venant de la Mer des Sargasses) pour le plaisir des palais et pour l'alevinage. A la belle saison, les nombreux plaisanciers trouvent dans les mouillages du port calme et sécurité.

  • Port de Camoël
  • Port de Camoël