Parcours de découverte des Marais Salants

A pied, VTC ou VTT, Vélo de ville
Vélo de villeItinéraire Vélo de ville
- Départ : Batz-sur-Mer
- Arrivée : Kervalet
loading
- Départ/Arrivée
- Point d'intérêt
Circuit n° 1
Parcours de découverte des marais salants. 
Ce parcours est constitue principalement de petites routes de campagne. Les voitures, vélos et piétons partagent cette voie. 
 
  • Informations Pratiques :
    • DistanceDistance 8km
    • DépartDépart Batz-sur-Mer
    • ArrivéeArrivée Kervalet

De Batz-sur-Mer à Kervalet, par les marais salants

BATZ SUR MER
BATZ SUR MER
Les premiers marais salants ont été formés par l’Homme dès le IXe siècle et déjà au XVe siècle, ils existaient tels que nous les voyons aujourd’hui. La technique de récolte est, quant à elle, bien plus ancienne et aurait été mise au point dès l’Antiquité par les Romains. Jusque dans les années 1900, les marais salants s’étendaient encore jusqu’au nord de Pornichet.
Aux beaux jours, le paludier récolte l’or blanc selon des techniques ancestrales. Aujourd’hui, de nombreux batziens exercent ce métier sur les 459 hectares de marais salants que compte la ville.

De Batz-sur-Mer à Kervalet, par les marais salants

BATZ SUR MER
BATZ SUR MER
Le fonctionnement des Marais Salants 
- l'hiver et le printemps sont consacrés aux travaux d'entretien puis à la préparation du marais pour la récolte estivale
- en été, à chaque grande marée, le paludier remplit la vasière (réservoir) en ouvrant la trappe qui communique avec l'étier. Puis il fait circuler l'eau dans une succession de bassins ( cobier, fards, adernes) où elle progresse par gravité grâce à de minutieux réglages. 
L'eau s'évapore sous l'action du vent et du soleil. La salinité augmente dans les oeillets où le sel se cristalise.
Le paludier produit deux sortes de sel :
- le gros sel, gris et récolté sur l'argile des oeillets.
- la fleur de sel, fine et blanche, cueillie à la surface de l'oeillet. 

    Photos

    • Marais salants - Batz-sur-Mer