Immiscez-vous dans les villages paludiers...

Au coeur des villages paludiers de Guérande, Batz-sur-Mer, Mesquer ou Saint-Molf, l'histoire du sel a aussi façonné les maisons. Les paysages des marais salants de Guérande regorgent aussi de salorges, magasins à sel, grandes batisses de granit.

Les villages de paludiers

Les villages paludiers aux maisons traditionnelles avec leurs huisseries de couleur et leurs ardoises sont un élément caractéristique du paysage. Une escale à programmer parmi les différents villages de :
  • Saillé, Clis, Quéniquen, Careil à Guérande
  • Kervalet, Roffiat, Trégaté à Batz-sur-Mer
  • Trescalan à La Turballe
  • Boulais, Pendhué à Saint-Molf
  • Kervarin, Kercabellec, Rostu, Penlô à Mesquer
  • Kergéraud, Trélogo, Berzibérin et Pont d'Armes à Assérac
  • Village paludier de Saillé entouré par les marais salants de Guérande - Mairie de Guérande

Saillé

Le village paludier de Saillé s’est développé sur une petite « île » en plein cœur des marais salants, et est l'un des principaux villages de la commune de Guérande. On peut y découvrir des maisons paludières traditionnelles des 17e et 18e siècles, facilement reconnaissables à leur porte en plein-cintre et à leur lucarne à fronton triangulaire. 
L'église d'origine, devenue trop vétuste, est détruite en 1892 et reconstruite en 1894 dans un style néo-gothique, elle est dédié à Saint-Clair. Son architecture massive conjugue granite du pays et tuffeau. Le clocher y est élevé en 1959.
Le village de Saillé a gardé de son histoire une forte identité marquée principalement par une nature insulaire encore parfaitement identifiable au milieu des marais salants, une structure urbaine très simple, et une architecture homogène dont les variantes sont intégrées par l’omniprésence du granit et de l’ardoise.
Egalement à découvrir à Saillé : la Maison des Paludiers (19e s., ancienne chapelle) et la Maison « de la Compagnie des Indes » (1602, 6-8 rue du Four).

Escale à...

Clis, l'habitat traditionnel paludier cohabite avec les maisons nobiliaires rappelant l’existence de petites seigneuries locales : manoirs de Kerpondarm (15e-17e) et de Tuloc (17e-19e) et ruines du manoir de Kersalio (15e-18e). Autres édifices remarquables : la chapelle Sainte-Catherine d’Alexandrie (15e s.), la croix du Requer (13e s.) et la carrière de Tuloc (carrière de granite transformée en étang, rue des paludiers).
A quelques kilomètres, Quéniquen, où les maisons se sont implantées à proximité immédiate des marais salants, sur des îlots rocheux ou, dans le cas présent, sur les versants du coteau guérandais : d’où le nom de « colline blanche» donné à Quéniquen. L’habitation n’étant pas possible au cœur des marais salants (milieu trop humide, soumis aux bris de mer et inondations), le village se construit donc en dehors, tout en en restant proche pour limiter les déplacements des paludiers.
Entre Guérande et la Baule, le village de Careil est situé sur un promontoire rocheux et domine les marais salants. Il était autrefois le siège d’une châtellenie comme en témoigne la présence d’un château. D’origine médiévale, ce dernier a fortement été remanié au 16e siècle et constitue l’un des plus beaux exemples de l’architecture Renaissance à Guérande. A voir aussi : la chapelle Saint-Matthieu (16e s.), le moulin « grosse-tête » (15e-19e s., propriété privée), les rangées d’habitat paludier.

  • Maison paludière de village de Queniquen - Office de Tourisme de Guérande

Les salorges

Au détour du marais salant, les anciens entrepôts à sel, hangars aux formes particulières, composent aussi le paysage. Ces magasins à sel, les salorges, se multiplient après la moitié du XIXème siècle, et s'implantent à proximité des voies ferrées et exploitations. Ces bâtisses imposantes de granit, à contreforts et toitures d'ardoises ou de tuile, sont encore présentes pour certaines, comme l'imposante salorge monumentale du bourg de Batz. Le Musée des Marais Salants est situé en partie dans l'ancienne salorge Bertrand.
  • Marais salants de Guérande - Salorge - Terre de sel / Pascal François
  • Marais salants de Guérande - Salorge - Terre de sel / Pascal François
  • Maison paludière de village de Queniquen - Office de Tourisme de Guérande
  • Village paludier de Saillé entouré par les marais salants de Guérande - Mairie de Guérande
Marais salants de Guérande - Salorge - Terre de sel / Pascal FrançoisMaison paludière de village de Queniquen - Office de Tourisme de GuérandeVillage paludier de Saillé entouré par les marais salants de Guérande - Mairie de Guérande