La Baule, les pins

La Baule, c'est aussi les Pins, d'où le nom d'un quartier de cette station balnéaire. Construit dans les années 20, à l'initiative de Louis Lajarrige, ce quartier regorge de villas de style régionaliste et art déco. Il possède également une végétation luxuriante : de l'allée cavalière à la place des palmiers, en passant par le Parc des Dryades, voilà comment le concept de ville-jardin prend tout son sens. 

Un peu d'histoire...

La Baule Les Pins est un quartier que l’on doit à Louis Lajarrige, enfant du pays, homme d'affaire parisien, puis maire de La Baule en 1935. C’est le 4ème et dernier quartier, car La Baule s’est construite en plusieurs étapes :

  • 1879 : suite à l’avènement du train transportant les voyageurs de Paris au Croisic en faisant une halte à La Baule, le centre ville se construit autour de l’avenue de la gare, actuelle avenue De Gaulle. 
  • 1882 : le quartier Benoît  se développe à proximité du Pouliguen. 
  • 1895 : l’espace vierge de 40 ha entre ces deux quartiers pour donner le quartier des Instituts Marins puis du casino.
  • Jusqu’en 1922 : toute la partie orientale de la Baule est donc vide d’habitation et recouverte de pins et de chênes verts (plantation entre 1818 et 1884) : c’est le bois d’amour. Ce bois était traversé par un sentier sablonneux qui reliait La Baule à Pornichet. Le nom "d’amour" lui a été attribué car on y organisait des guinguettes où les amoureux se retrouvaient. En 1919, Louis Lajarrige achète à la Société Civile des Dunes d’Ecoublac, le territoire du Bois d’Amour (230 hectares de dunes) pour ériger le lotissement du Bois d’Amour : La Baule Les Pins.
  • La Baule Les Pins - Place des Palmiers - Archives municipales de La Baule

Le Parc des Dryades

Il se trouve à la Baule-Les-Pins au sud-est de la Forêt d’Escoublac. Plus de 300 arbres, d'ornement, de feuillus ou de conifères et près de 20 000 plantes s’épanouissent dans ce magnifique parc de 25 000 m².  Son nom fait référence à la mythologie grecque, les dryades, sont en effet, trois nymphes liées aux arbres, en particulier les chênes.
Transformé en jardin public par la Société Immobilière de La Baule Les Pins, il a été inauguré en même temps que la plage de La Baule Les Pins le 1er juillet 1923. Louis Lajarrige rachète le parc en 1937 et en fait don à la commune en 1951. On peut aujourd’hui voir son portrait sculpté à l’entrée du jardin.
Le parc est équipé d'une aire de jeux pour les enfants, et l'amphithéâtre a été rénové en 2006. Il offre 1400 places assises et accueille à chaque saison estivale de nombreux événements : concerts, festivals, pièces de théâtre, danse. Il a de quoi satisfaire tous les visiteurs : les petits pour jouer, les plus grands pour courir dans les pentes ou se balader sur ses chemins buccoliques, et pour les plus calmes, des bancs pour lire, contempler, se reposer, parmi les fleurs...
  • Le parc des Dryades à La Baule - Alexandre Lamoureux

La forêt d'Escoublac

La forêt d'Escoublac, 47 hectares, dévoile ses essences d'acacias, d'aubépine, d'aulnes, de pins divers, sur la deuxième plus haute dune de France après la fameuse dune du pilat sur le bassin d'Arcachon.
Un circuit découverte permet de découvrir la forêt, la formation des dunes et leur fixation, mêlant ainsi plaisir de la nature et apprentissages des petits et grands. Vous trouverez également un parcours de santé de 1 350 mètres et d’une quarantaine d’ateliers, au départ du boulevard de Cacqueray. A chaque atelier, un panneau décrit le mode d'emploi de l'exercice. Des pistes cavalières sont aussi aménagées pour les activités équestres des clubs de La Baule.
La forêt d'Escoublac invite ainsi promeneurs et cavaliers à se revitaliser au sein d'une nature préservé.
 
  • La forêt d'Escoublac à La Baule - Office de Tourisme La Baule - Presqu'île de Guérande

Nous vous suggérons

  • Le parc des Dryades à La Baule - Alexandre Lamoureux
  • La forêt d'Escoublac à La Baule - Office de Tourisme La Baule - Presqu'île de Guérande
  • La Baule Les Pins - Place des Palmiers - Archives municipales de La Baule
Le parc des Dryades à La Baule - Alexandre Lamoureux La forêt d'Escoublac à La Baule - Office de Tourisme La Baule - Presqu'île de GuérandeLa Baule Les Pins - Place des Palmiers - Archives municipales de La Baule