Le port de La Turballe

La Turballe a bâti sa renommée sur sa pêche. Ancien premier port français de la façade atlantique pour l’anchois, il reste le premier port de pêche français en nombre de navires de pêche adaptés à la pêche en haute mer. Si la sardine et l’anchois continuent de faire partie de ses espèces de référence, le port a su se diversifier vers d’autres espèces comme le merlu, le thon, ou la seiche. 

L'activité de la pêche

La flottille turballaise est composée d'une vingtaine de chalutiers classiques qui pratiquent la pêche côtière, d'une vingtaine de chalutiers pélagiques (pêche en haute mer) pour la pêche fraîche au large et d'une dizaine de ligneurs et fileyeurs. Appareillant avant l’aurore, les chaluts classiques (petits bateaux de 8 à 14 m) rentrent au port dans l’après-midi. Ils pêchent le poisson blanc (petit merlan, merluchon, sole, rouget, lieu, lotte…). Quant au chalut pélagique (bateau de 17 à 24 m), il est utilisé pour pêcher le poisson bleu (sardine, anchois, maquereau, sprat) vivant entre deux eaux. Le filet est tracté par deux bateaux de front, d’où le terme de "pêche en bœufs". L’activité de la pêche mobilise 300 professionnels actifs : mareyeurs, marchands, transporteurs, mécaniciens navals, coopérative maritime, employés de la criée…

La criée

Le centre marée (criée) abrite au rez-de-chaussée la chambre froide pour le stockage du poisson, la salle de tri et de pesée, une halle de vente de 1000m², 10 ateliers de marée disposant chacun de sa propre chambre froide, 2 locaux à déchets réfrigérés et 1 local de lavage des bacs. La cargaison des bateaux est annoncée au port, avant leur retour, par téléphone ou internet et inscrite au tableau de déclaration des apports. Une fois déchargé, le poisson est pesé par les pêcheurs puis transféré dans la halle de vente après un contrôle vétérinaire rigoureux. Après déchargement, le poisson, conditionné en bacs d'environ 15 kg, est pesé par les pêcheurs ou le personnel de la criée et transféré dans la halle de vente. Les bacs sont disposés à même le sol à la vue de tous les acheteurs pour la vente réservée aux mareyeurs, grossistes et poissonniers. 

La plaisance

Le port de plaisance de La Turballe accueille 330 plaisanciers et dispose de 40 places pour les visiteurs. Les facilités d'accès de ses bassins en eau profonde en font une agréable escale au cœur d'une station animée, dotée des plus belles plages de la presqu'île guérandaise.
 
  • Port de Plaisance de La Turballe

Nous vous suggérons

  • Port de Plaisance de La Turballe
Port de Plaisance de La Turballe