Les conseils d'Inès pour une belle pêche à pied au Pouliguen !

Inès, une de nos Expertes du territoire mais aussi grande experte de la pêche à pied nous recommande cette activité typique de la région, à faire en famille, en duo ou en solo ! Chaussez vos bottes et prenez votre panier, c'est parti !

Coquillages et Crustacés oui, mais il faut s'équiper !
 

La baie et ses belles marées, ce paysage tant prisé ! Et si vous partiez y faire de la pêche à pied ?
Suivez-moi, pour aller à la cueillette de coques : ces jolis coquillages blancs dentelés sont aussi délicieux à cuisiner avec une bonne poêlée !

Pour être bien équipé, direction l'Office de tourisme du Pouliguen. Vous y trouverez un petit livret sur les horaires des marées. Et oui, la mer fait souvent des siennes : à vous de trouver le meilleur coefficient tout en restant vigilant ! Pour ma part, lors de mes sorties pêche à pied, j'utilise le Cali-pêche, obtenu aussi à l'Office de tourisme.  Cet outil aide à mesurer les coquillages et vous permet de bien suivre la réglementation sur la taille des coquillages que l'on peut pêcher. Et oui car il faut la préserver notre belle denrée ! Je vérifie également qu'il n'y a pas d'interdiction de pêche en cours, il suffit pour cela de demander aux experts du territoire des Offices de Tourisme ou de vérifier sur les panneaux au niveau des descentes de plage ! 

En savoir plus sur la réglementation de la pêche à pied

  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen - © OTILBPG_S.Hervé

C'est parti pour la pêche !

Vous commencez à l’apercevoir la fameuse promenade ? Pour les plus gourmands, ne vous laissez pas influencer par les odeurs sucrées le long des quais, on est venus ici pour pêcher !
Félicitations, vous avez trouvé le meilleur spot de pêche aux coques de la Presqu’île, la baie du Pouliguen. Comme vous, j'avais déjà aperçu à marée basse de nombreuses personnes penchées et munies de leur outil de prédilection : le grattoir... Un allié redoutable ! N'imaginez pas que les habitués vous divulgueront les bons emplacements ou leurs astuces pour avoir une pêche miraculeuse, ce sont des secrets bien gardés, qui ne se transmettent parfois que de génération en génération !
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen - © OTILBPG_Dronélis
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen - © Alexandre Lamoureux

Et bien maintenant, c'est votre tour ! 

Munissez-vous de votre panier, votre grattoir, sans oublier votre plus belle paire de bottes ou de méduses. 
La technique que j'ai expérimenté à de nombreuses reprises est simple car la coque est facilement repérable : elle laisse ses traces par deux petits trous de respiration sur le sable.
Vous pourrez la récolter en grattant légèrement à la surface, il n'est pas nécessaire de creuser trop profond.

Petites recommandations lorsque vous aurez terminé votre pêche :
  • Il faut faire preuve de patience avant de déguster votre récolte, les coques doivent être dégorgées dans une eau salée froide pendant au moins 2 h. Ainsi, les coques pourront s'ouvrir et le sable qu'elles contiennent partira... C'est très important, sinon crac assuré sous la dent !
  • Pensez aussi à bien trier vos coques. Retirez celles dont la coque est trouée ou abîmée. Si certaines sont entrebaillées, mais qu'en appuyant dessus la coque se referme bien, c'est qu'elle sont bien vivantes, sinon il faut les retirer !
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen - © OTILBPG_P.Gérard

Après ce bon bol d’air, à vous de vous régaler !

Je vais vous partager une de mes recettes préférée de coques, les spaghettis aux coques !

 
> 800 g de coques
> 400 g de spaghetti
> 40 cl de crème fraîche épaisse
> 40 cl de vin blanc
> 4 échalotes
> 60 g de beurre
> Huile d'olive
> 4 brins d'oignons nouveaux
> 4 gousses d'ail
> Poivre
 
Faire revenir 1 minute dans l'huile d'olive les coques et remuer vivement afin que toutes les coques soient bien huilées. Ajouter les deux gousses d'ail hachées finement, les oignons nouveaux et les échalotes. Verser le vin blanc et le beurre en morceaux. Poivrez. Laisser mijoter pour que les coques s'ouvrent pendant 4-5 minutes. Entre-temps, sortir les spaghettis de l'eau et les réserver. Après les 5 minutes de cuisson des coques, arrêter le feu. Sortir les coques à l'aide d'un écumoire et réserver le jus de cuisson. Porter le jus à ébullition pour le faire réduire. Ajouter la crème et mélanger. Retirer les coquilles vides et ensuite ajouter les coques au jus, pendant 2-3 minutes. Verser les spaghettis dans le jus et bien mélanger. Dresser les assiettes. 

Bon appétit !

Vous connaissez une bonne recette ? Partagez-la avec nous !


Nous envoyer votre recette
  • Blog-Les joies simples de la pêche à pied au Pouliguen ! - © Pixabay
  • Blog-Les joies de la pêche à pied
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen
  • Blog-Les joies de la pêche à pied au Pouliguen
  • Blog-Les joies simples de la pêche à pied au Pouliguen !
Blog-Les joies de la pêche à piedBlog-Les joies de la pêche à pied au PouliguenBlog-Les joies de la pêche à pied au PouliguenBlog-Les joies de la pêche à pied au PouliguenBlog-Les joies de la pêche à pied au PouliguenBlog-Les joies simples de la pêche à pied au Pouliguen !